Face à la révolution annoncée de l’industrie du futur, les compétences mobilisées dans l’industrie sont amenées à évoluer plus ou moins fortement selon les métiers. La plupart des études prospectives sur le sujet prédisent une forte diminution, voire une disparition des emplois peu qualifiés à moyen et long terme. Par quels moyens l’action publique peut-elle accompagner les personnes peu ou pas qualifiées/diplômées au travers de la révolution technologique à venir ? Comment soutenir leur montée en compétences ?

Dans un premier temps, l’étude s’est concentrée sur les enjeux de l’industrie du futur, la compréhension de l’état d’avancement de la transition technologique, l’analyse des besoins en compétences et la mise en perspective avec les scénarios prospectifs réalisés par les études d’experts. Dans un deuxième temps, les réponses apportées ont permis de cibler quelles modalités de formation pourraient être mobilisées par l’action publique, et plus particulièrement de déterminer si la validation des acquis d’expérience (VAE) constitue un levier ressources humaines pour accompagner les mutations de l’industrie du futur.

Etude réalisée par le Carif-Oref de Normandie (Observatoire VAE) à la demande de la Direccte Normandie.